12 variétés de sushis à essayer et comment les reconnaître

12 variétés de sushis à essayer et comment les reconnaître

Beaucoup de gens font la distinction entre les sushis et les makis comme s’il s’agissait de deux choses différentes, alors qu’en fait ce n’est pas le cas. C’est aussi incorrect que de faire la distinction entre les pâtes et les spaghettis, comme s’il s’agissait de deux choses radicalement différentes. Il est incorrect d’utiliser le terme sushi pour désigner spécifiquement du riz pétri avec des morceaux de poisson sur le dessus, sans savoir que le nom spécifique de cette variété est appelé nigiri. Le mot sushi n’est rien de plus qu’un terme générique, car il existe une grande variété et des styles de ce plat typiquement japonais.

De manière générale, le sushi est basé sur la combinaison de riz à sushi, aromatisé avec du vinaigre de riz et du poisson cru. Bien qu’il existe des exceptions dans lesquelles le poisson est cuit (c’est le cas de l’anguille) ou, à la place du poisson, des œufs de poisson, de l’omelette, des légumes marinés, du soja fermenté ou d’autres ingrédients sont utilisés.

Selon la manière dont il est préparé, on distingue différentes variétés de sushis.

Les 12 variétés de sushis à connaître et à essayer

1. Maki

Maki, ou makizushi, signifie rouleau de sushi. Cette variété très répandue est fabriquée en étalant le riz sur des feuilles d’algues séchées (nori), avec du poisson, des légumes ou des fruits et en roulant le tout puis en coupant entre six et huit cylindres.

2. Futomaki

Futoi signifie graisse en japonais, donc futomaki fait référence à un épais rouleau de sushi. Cette variété de sushi se caractérise par le fait que les makis ont une taille considérable, entre 2 et 3 cm d’épaisseur et 4 et 5 cm de long. Ils peuvent contenir jusqu’à sept ou huit ingrédients différents.

3. Hosomaki

Hosoi signifie étroit, donc hosomaki est une variété beaucoup plus étroite de maki dans laquelle, en raison de sa finesse, un seul ingrédient est généralement utilisé. Les hosomaki les plus typiques sont généralement le concombre ou le thon.

4. Uramaki

Ura signifie face inversée ou opposée, c’est pourquoi uramaki est un maki enveloppé à l’envers, avec le riz à l’extérieur. Les ingrédients sont enveloppés à l’intérieur d’algues nori grillées, puis le rouleau est recouvert d’une fine couche de riz. Il est généralement assaisonné de sésame ou de petits œufs. On l’appelle aussi communément le california roll.

5. Kasari Sushi

Kazari Sushi signifie littéralement sushi décoratif. Ce sont des rouleaux de makis où les ingrédients sont choisis pour leurs textures et leurs couleurs pour former des motifs décoratifs qui sont de véritables œuvres d’art.

6. Temaki

Temaki est un terme dérivé qui signifie main en japonais. Cette variété de sushis roulés à la main se caractérise par sa forme conique semblable à un cornet avec les ingrédients à l’intérieur. C’est ce qu’on appelle « fait main » parce que les convives peuvent se les faire eux-mêmes lors du repas, tout comme les fajitas mexicaines.

7. Nigiri

Nigiri ou nigirizushi dérive du verbe nigiru, qui en japonais signifie mouler à la main. Une tranche de poisson, de crustacés, d’omelette ou d’autres ingrédients est placée sur une boule de riz à sushi. Cette variété est fabriquée sans algue nori, même si parfois une fine bande est placée à l’extérieur pour retenir les ingrédients qui dépassent trop, comme c’est le cas avec le poulpe, le calamar ou le tamago (l’omelette).

8. Gunkan

La forme du gunkan ou du gunkanzushi est très particulière, il ressemble un peu à une embarcation de forme ovale. En fait, en japonais, gunkan signifie navire blindé. Le riz est entouré d’une épaisse bande d’algues pour former un trou qui est rempli à la cuillère avec des ingrédients tels que des œufs, des graines de soja fermentées ou autre. Techniquement, il s’agit d’un type de nigiri puisque, bien qu’il soit recouvert d’algues, il est soigneusement placé pour entourer la boule de riz préalablement pétrie au lieu d’en faire un rouleau, comme c’est le cas avec les makis.

9. Inarizushi

Inari est une déesse shintoïste qui prend la forme d’un renard qui avait une prédilection pour le tofu frit. C’est pourquoi l’inarizushi est connu comme un type de sushi préparé en remplissant de petits sacs de tofu frit avec du riz à sushi et d’un autre ingrédient.

10. Oshizushi

L’oshizushi dérive du verbe oshi qui en japonais signifie pousser ou presser. L’oshizushi est une variété de sushis pressés dans une boîte en bois, appelée oshibako. Le riz avec le poisson dessus est pressé, il prend la forme du moule puis est coupé en carrés. C’est très typique d’Osaka et on l’appelle aussi battera.

11. Chirashi

Le chirashi ou chirashizushi dérive du verbe chirasu qui signifie répandre. Dans cette variété, le poisson et les œufs sont étalés dans un bol de riz à sushi. Techniquement, nous pourrions également le définir comme un type de donburi. Les donburi sont des plats qui se dégustent dans un bol de riz non assaisonné enrobé d’ingrédients, comme l’Oyakodon, le Katsudon, le Tendon… mais cil s’agit une autre histoire.

12. Sashimi

Le sashimi n’a pas tout à fait sa place dans cette liste. En effet, le sashimi n’est pas une variété de sushi ! C’est un plat populaire japonais au même titre que les sushis.

Ce plat traditionnel fait référence au poisson ou à la viande crue tranchée finement. Le sashimi ne contient généralement pas de riz ni d’autres ingrédients que le poisson. Dans les restaurants, le sashimi est parfois servi sur du radis blanc avec du gingembre mariné, du wasabi, du citron, des tranches de concombre ou de la sauce soja pour rehausser la saveur du poisson.

Le sushi et le sashimi sont deux plats japonais populaires. Cependant, de nombreux non-Japonais ont tendance à utiliser ces deux mots de manière interchangeable sans se rendre compte de la différence entre sushi et sashimi, et beaucoup ont tendance à confondre sashimi pour sushi. La principale différence entre sushi et sashimi est que sushi fait référence à tout plat japonais à base de riz vinaigré tandis que sashimi est un plat japonais à base de viande crue ou de poisson coupé en tranches minces. Ainsi, sushi et sashimi sont deux plats distincts et ne doivent pas être confondus.

 

Recevoir les articles par mail

Chaque mois, les derniers articles de Kasamaki directement dans votre boite de réception.

close

Recevoir les articles par mail

Chaque mois, les derniers articles de Kasamaki directement dans votre boite de réception.

Laisser un commentaire