6 Signes pour Repérer si le Sushi est Mauvais

En exclu dans notre boutique japonaise !

  • Asahi Super Dry Bière – 330ml – 5° En vente sur irasshai.co 1.90 €   Commander
  • Bloc de konjac noir – 250g En vente sur irasshai.co 2.25 €   Commander
  • Piments doux en filaments – 5g En vente sur irasshai.co 1.65 €   Commander
  • Ramen instantanés au tonkotsu sans gluten (1 portion) – 92g En vente sur irasshai.co 4.10 €   Commander

Que ce soit fait maison ou commandé dans un restaurant, le sushi ne manque jamais de rendre les gens heureux et rassasiés.

Mais que faire si le sushi que vous avez acheté ou conservé dans le réfrigérateur a une odeur ou une apparence étrange ? Le mangez-vous toujours ? Cet article révélera comment repérer si le sushi est mauvais.

Comment savoir si le sushi est gâté?

Il ne sent pas bon

Un des signes révélateurs que votre sushi est gâté est l’odeur. Même si le poisson est l’ingrédient principal, le plat ne devrait pas avoir une forte odeur de poisson.

Même si le chef a utilisé du poisson congelé au lieu de poisson frais, cela ne devrait pas sentir étrange tant que c’est de haute qualité et bien manipulé.

Un signe indiquant que le sushi n’est pas frais est lorsque vous sentez une forte odeur d’ammoniac lorsqu’il est servi.

Le riz est dur et friable

Si le riz d’un sushi non réfrigéré est dur, ne le consommez pas. Le bon riz à sushi de qualité doit être moelleux et rebondir lorsqu’il est pressé. Si le riz est également friable lorsque vous le recevez à table, évitez de le manger.

En revanche, si vous remarquez que le riz est gluant, pâteux ou a une odeur étrange, il n’est pas sûr de le manger. Rappelez-vous également que le riz blanc doit rester blanc. S’il est brun, il est temps de jeter le sushi.

Le poisson a l’air terne

Si le poisson présente des taches sombres et une décoloration, renvoyez-le ou jetez-le. Le poisson frais a une couleur vive et constante et une apparence translucide. Un poisson à l’aspect terne signifie qu’il n’est plus frais.

Le poisson est gluant et trop mou

Une autre façon de vérifier si le sushi est bon à manger est de toucher le poisson. S’il est gluant, alors il n’est probablement pas sûr à consommer. Si vous avez des doutes sur le poisson, vous pouvez le presser avec votre doigt. S’il laisse une empreinte ou des marques, le poisson n’est pas frais.

La nori est molle

Idéalement, l’emballage de nori ou d’algue devrait être croustillant et facile à mordre. S’il est mou, alors le manger est déconseillé. Une nori humide ou glissante signifie que le sushi est resté trop longtemps à l’air libre.

Ça a un goût étrange

Le thon doit donner une sensation de fraîcheur et de légèreté lorsque vous le mâchez, tandis que le saumon doit fondre dans votre bouche. S’ils sont caoutchouteux et ont une saveur désagréable, évitez de consommer ce lot.

Comment repérer un mauvais restaurant de sushi

Découvrez ces indications pour choisir de bons restaurants de sushi pour des repas copieux et sûrs.

1. Évitez les restaurants qui servent de tout

En règle générale, si vous ne mangez pas dans un restaurant de sushi, ne commandez pas de sushi. Si l’endroit n’est pas dédié à la préparation de sushi, il ne se concentre pas sur la qualité optimale. Faire du sushi est un art complexe, et les chefs de sushi sont fiers de leurs créations.

Donc, si le restaurant sert également des pâtes, de la pizza ou du poulet frit, le sushi passe probablement au second plan. Ne pas avoir l’attention et l’expertise nécessaires peut entraîner un résultat défavorable.

2. Évitez les restaurants qui sentent beaucoup le poisson

Si vous avez trouvé un restaurant de sushi mais que vous êtes accueilli par une odeur de poisson désagréable, sortez et trouvez un autre endroit. Le poisson est peut-être l’ingrédient principal du sushi, mais cela ne devrait pas sentir tellement mauvais que cela empeste l’endroit.

Selon un chef japonais de renommée mondiale, un bon restaurant de sushi doit sentir la pastèque ou le concombre. La zone est sale et mal entretenue si elle sent autre chose que la douceur fruitée.

3. Évitez les offres à volonté

Il est tentant de se régaler de sushi illimité à un prix relativement bas, mais ce n’est peut-être pas une bonne idée. Des sushi savoureux et complexes doivent provenir d’ingrédients de haute qualité. Logiquement, un bon poisson est plus cher.

Donc, si un restaurant à volonté produit des tonnes de sushi, cela peut signifier qu’il est bon marché et non préparé avec soin. Il vaut mieux dépenser plus d’argent pour une expérience de dégustation de sushi sûre et agréable.

4. Évitez les ingrédients et les méthodes inhabituels

En général, les sushi qui suivent la tradition japonaise de fraîcheur et de simplicité sont les meilleurs. Si un restaurant sert des rouleaux remplis de nombreux ingrédients inhabituels, ils peuvent essayer de cacher quelque chose.

Des composants et des méthodes non traditionnels montrent qu’ils essaient trop fort, ce qui peut être un signe d’alerte. Il est utile de vérifier le menu en ligne avant de visiter le restaurant pour vous assurer d’en avoir un bon.

Quels sont les risques de manger du mauvais sushi ?

Le sushi est-il susceptible de se gâter ?

Traditionnellement, le sushi est préparé avec du riz vinaigré, du poisson cru, des légumes et des feuilles d’algue nori. Son ingrédient principal, le poisson cru, est susceptible d’être contaminé, principalement s’il n’est pas manipulé correctement.

Selon la FDA (Administration des denrées alimentaires et des médicaments), le poisson cru peut être un foyer de bactéries, de virus ou de parasites.

Manger du mauvais sushi peut-il rendre malade ?

Voici quelques problèmes de santé possibles si vous consommez du sushi mal manipulé.

Listériose

Listeria est une bactérie pathogène présente dans les poissons crus et fumés. Elle peut provoquer une infection grave de l’estomac qui peut entraîner des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales.

Cette maladie peut être dangereuse pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli, les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Salmonellose

En plus de la volaille et de la viande, les gens peuvent également contracter une infection à Salmonella en consommant du poisson cru mal préparé. Les symptômes incluent de la fièvre, des crampes d’estomac et de la diarrhée. La gravité des symptômes varie d’une personne à l’autre, mais ils apparaissent généralement entre six heures et six jours après l’infection.

Ceux qui ont un système immunitaire solide ne développent pas de symptômes, tandis que d’autres les ressentent pendant plusieurs semaines.

Intoxication alimentaire au scombroïde

L’intoxication au scombroïde est le résultat de la conservation insuffisamment froide du poisson. Lorsque les fruits de mer commencent à se décomposer, ils produisent de l’histamine en excès qui peut provoquer une réaction allergique sévère ou une anaphylaxie.

Les symptômes courants incluent des rougeurs du visage, des sueurs, des vomissements, des étourdissements, des éruptions cutanées et des picotements ou des brûlures dans la bouche. Les personnes ressentent ces symptômes deux minutes à plusieurs heures après avoir consommé du poisson mal conservé.

Infection à Bacillus cereus

Le poisson cru n’est pas toujours le responsable des maladies d’origine alimentaire. Parfois, le riz et les légumes gâtés présents dans le sushi peuvent provoquer une infection à Bacillus cereus. Si le riz a été laissé à température ambiante pendant longtemps, il peut provoquer une infection accompagnée de vomissements.

Manger du sushi comporte certains risques, mais cela ne signifie pas que vous devez arrêter d’en manger complètement. Il est préférable de surveiller les signes indiquant que le sushi est mauvais afin d’éviter de tomber malade.

Comment éviter de manger du mauvais sushi à la maison

Si vous prévoyez de faire du sushi à la maison, veuillez prendre connaissance des consignes suivantes. Ces précautions de sécurité peuvent aider à prévenir les intoxications alimentaires dues à une manipulation incorrecte.

  1. Il est préférable d’utiliser le poisson le plus frais disponible sur le marché. Certains vendeurs classent leur poisson comme étant de qualité sushi, mais il n’existe pas de norme officielle, donc faites confiance à vos sens lors de votre choix. Le poisson doit avoir une couleur vive, une texture ferme et être exempt d’odeurs désagréables.
  2. Les restaurants de sushi suivent un protocole strict de congélation rapide du poisson pendant 15 heures pour s’assurer qu’aucun parasite n’a survécu. Même si vous n’avez pas le même équipement, vous pouvez quand même faire du sushi à la maison en suivant les recommandations de la FDA.
  3. Choisissez du saumon d’élevage, du thon ou tout autre poisson marin entier pour un repas plus sûr. La plupart des poissons d’eau douce sont sujets aux parasites, il est donc préférable de les éviter. Les chefs de sushi sont formés pour détecter les parasites dans le poisson, il vaut donc mieux les laisser aux experts.
  4. Assurez-vous que vos outils et votre espace de travail sont exceptionnellement propres. Peu importe la fraîcheur de vos ingrédients, ils risquent d’être contaminés si vos outils sont sales.
  5. Après que le poisson ait été décongelé dans le réfrigérateur, vous avez seulement 24 heures pour le consommer. Cependant, si le poisson a été exposé à la température ambiante, vous avez seulement quatre heures pour le préparer et le manger.
  6. Vous pouvez conserver les restes de sushi dans un récipient hermétique. Placez le plat dans le réfrigérateur et consommez-le dans les deux jours. Cependant, si le sushi est servi à l’extérieur, il est préférable de les consommer dans l’heure qui suit.

Conclusion

Manger du mauvais sushi peut causer une intoxication alimentaire, mais vous pouvez la prévenir en connaissant son odeur, sa texture et son apparence.

Les experts recommandent une manipulation et un stockage appropriés pour éviter les maladies d’origine alimentaire lors de la préparation des aliments à la maison. Savoir comment détecter un sushi qui est mauvais peut vous permettre de savourer un repas sûr et délicieux.

6 Signes pour Repérer si le Sushi est Mauvais
Auteur original : Hiroshi Nakamura
Publié sur : ichi Sushi, le 06/06/2023
Article original : https://ichisushi.com/how-to-tell-if-sushi-is-bad/
Traduit par : Kasamaki, le 25/01/2024

En exclu dans notre boutique japonaise !

  • Cuisine Japonaise Ultra-facile En vente sur irasshai.co 29.90 €   Commander
  • Fécule hon kuzu en poudre – 100g En vente sur irasshai.co 10.45 €   Commander
  • Riz yumenishiki – 1Kg En vente sur irasshai.co 8.85 €   Commander
  • Roux de curry doux – 160g En vente sur irasshai.co 9.50 €   Commander

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles