Recette du mochi, le fameux dessert moelleux japonais

Recette du mochi, le fameux dessert moelleux japonais

Aujourd’hui nous allons découvrir la recette du mochi sucré, ce fameux dessert moelleux japonais devenu très populaire en Occident. Un succès dû notamment aux réseaux sociaux, Instagram et Pinterest, qui ont largement participé à l’engouement qu’il suscite en dehors du pays du soleil levant.

Le mochi est une petite boule tendre, souvent colorée, fabriquée à partir de de riz gluant cuit, broyé puis malaxé pour former une pâte épaisse et élastique. A l’intérieur, on y place une garniture, généralement de la pâte de haricots rouges – « anko » – mais on peut tout aussi bien le garnir d’autres ingrédients tels que des fruits, du chocolat ou de la crème glacée aromatisée.

Voici donc la recette de ce fameux dessert sucré japonais pour réaliser soi-même ses mochis maison.

Le mochi, un élément incontournable de la culture culinaire japonaise

Commençons par un bref détour historique pour comprendre d’où vient le mochi.

L’origine du mochi – « daifuku » – remonte à plusieurs siècles en arrière où il apparait pendant l’ère Nara (710-794). A cette époque, les japonais inventent une technique de transformation du riz qui consiste à malaxer du riz gluant préalablement moulu en farine. La pâte ainsi obtenue devient alors l’élément de base pour la confection de petites douceurs sucrées, servies lors de certaines célébrations traditionnelles, mais également très appréciées en dessert ou en collation. Au fil du temps, le mochi est devenu un plat populaire dans les foyers japonais et fait aujourd’hui partie intégrante de la culture culinaire japonaise, au même titre que les sushis.

Depuis, de nombreuses variations sont apparues. Si bien qu’il existe une multitude de façons de préparer et de servir le mochi. Il peut être grillé, cuit à la vapeur, utilisé dans des soupes ou même trempé dans de la sauce soja et servi en accompagnement de poisson ou de viande. Très populaire lors du Nouvel An japonais, il y est souvent servi avec des légumes et des fruits.

Il est maintenant temps de découvrir les ingrédients nécessaires pour préparer nos mochis maison.

Mochi au thé matcha vert

Les ingrédients pour réaliser des mochis

La recette du mochi comprend deux éléments, la pâte à mochi et la garniture.

Pour la préparation de la pâte à mochi, les ingrédients nécessaires sont simples et peu nombreux :

  • de la farine de riz gluant
  • de l’eau
  • du sucre en poudre (peut être remplacé par du miel ou du sirop d’érable pour une version plus saine)
  • de la poudre de thé matcha ou de la purée de fruits (fraise, banane…) pour la couleur et l’aromatisation

La garniture des mochis pouvant être très variée, voyons ici les ingrédients pour la préparation de la pâte de haricots rouges, garniture la plus traditionnelle :

  • des haricots rouges cuits et égouttés
  • du sucre en poudre
  • du sel

Vous avez réuni tous les ingrédients ? Passons à la recette du mochi.

La recette du mochi étape par étape

  1. Rincer le riz plusieurs fois à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire. Cela permet d’enlever la fine couche d’amidon présente sur les grains.
  2. Mettre le riz dans un cuiseur à riz avec de l’eau à hauteur et laisser cuire selon les instructions de l’appareil. Si vous n’avez pas de cuiseur à riz, vous pouvez utiliser une casserole. Dans ce cas, il faut la couvrir puis porter l’eau à ébullition. Lorsque l’eau commence à bouillir, baisser le feu et laisser mijoter pendant une vingtaine de minutes. L’eau doit être complètement absorbée.
  3. Ajouter le sucre et remuer jusqu’à sa dissolution.
  4. Verser le riz dans un bol, de préférence en bois, et laisser refroidir.
  5. Une fois refroidi, malaxer le riz jusqu’à ce qu’il obtienne une texture élastique.
  6. Préparer la pâte « anko » en mixant les haricots rouges, préalablement cuits et égouttés, avec le sucre et un peu de sel. Pour 200g de haricots, il faut environ 200g de sucre.
  7. Façonner la pâte en une petite boule de 3 ou 4 cm puis la recouvrir d’une couche d’1 cm de pâte à mochi. Vous devez obtenir une boule moelleuse un peu aplatie d’environ 4 à 5 cm.
  8. Vos mochis sont prêts à être servis.

N’hésitez pas à essayer cette recette chez vous, c’est amusant et délicieux !

Le mochi, le dessert moelleux japonais

Et pour aller plus loin, n’oubliez pas que les mochis peuvent se décliner à l’infini. N’hésitez pas à leur incorporer vos propres ingrédients. Vous pouvez varier les parfums en utilisant différents arômes ou en y ajoutant des fruits pour une touche de fraîcheur. Vous pouvez aussi rechercher une texture différente. Pour cela, faites les cuire ou griller, vous ne serez pas déçu.

Finalement, ce petit dessert moelleux japonais est parfait pour les gourmands. Alors, n’attendez plus et faites-vous plaisir en réalisant vos propres mochis sucrés !

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles